En règle générale, la cuisine italienne est assimilée à des plats comme les pâtes, les pizzas, les antipasti, etc. Il s’agit essentiellement de plats appréciés partout dans le monde et qui offrent des saveurs authentiques. Une situation qui pousse les amateurs à reproduire les recettes données par les autochtones. Quelles sont les étapes pour réussir une recette italienne ? 

Trouver des ingrédients de qualité

Avec la cuisine italienne, les ingrédients frais retrouvent une position de choix. Pour plus d’explications, il faut garder deux points essentiels :

A découvrir également : La gastronomie ibérique la plus raffinée, à la portée de tout un chacun

  • les ingrédients sont simples et accessibles : pour préparer un mets italien, il n’y a pas besoin de faire des recherches approfondies pour avoir tous les ingrédients requis. Le plus souvent, il ne s’agit que de tomates, d’herbes fraîches ou de l’huile d’olive ;
  • la fraîcheur des ingrédients : si les ingrédients à utiliser sont facilement accessibles, il y a aussi leur fraîcheur qui compte. C’est d’ailleurs cette qualité qui fonde la réussite des recettes italiennes. 

Faire des recettes selon la saison

Le principe à suivre pour réussir les recettes italiennes, c’est la saisonnalité. Il est fortement déconseillé d’aller contre les produits de saison. Il faut plutôt privilégier les herbes, épices et ingrédients qui sont disponibles dans la saison pour préparer. 

Cela garantit la fraîcheur et la saveur maximale de chaque plat préparé. Ainsi, que ce soit des asperges au printemps, des tomates en été ou des champignons en automne, il vaut mieux choisir des recettes qui les intègrent et les subliment. 

A voir aussi : Quels sont les meilleurs restaurants halal à Barcelone ?

Maîtriser la technique de la sauce 

Avant d’être maître d’une discipline, il faudrait commencer par être apprenti et travailler très fort pour acquérir les compétences nécessaires. C’est le même cas ici avec les sauces, ce plat qui est un intemporel et un incontournable de la cuisine italienne. 

Si les sauces italiennes sont simples et délicieuses, il faut rappeler que leur préparation doit être minutieuse. Il est donc conseillé d’explorer toutes les recettes de sauces existantes en prenant le soin de suivre les indications des professionnels ou des habitués. 

Avoir un bon usage des herbes et épices 

Les herbes fraîches comme le basilic, le romarin et l’origan sont essentielles pour ajouter de la saveur aux plats italiens. Il ne faut pas non plus oublier que la saveur des plats italiens est liée aux goûts de chaque assaisonnement. Il faut donc les utiliser avec parcimonie afin de trouver le mélange parfait.  

Respecter les temps de cuisson 

Lorsque toutes les indications sont suivies, il faut aussi que le cuisinier respecte les règles de cuisson. Les méthodes de cuissons simples sont à privilégier pour permettre à tout le monde de mettre la main à la pâte. 

Penser à une bonne présentation 

Les Italiens aiment la beauté. Ce qui fait qu’ils sont plus susceptibles vis-à-vis de la présentation de leur repas. Au vu de cette importance, il vaut mieux servir les plats avec soin. Le dernier aspect à considérer est la patience. 

Rome ne s’est pas construite en une journée, alors l’apprentissage de la cuisine italienne ne peut être fait en une nuit. Il faut du temps et de la constance pour en connaître la majorité des spécificités.